L'air du temps décousu

expérimentations poétiques

 

reboul2.jpg

L’AIR DU TEMPS DECOUSU

Expérimentations poétiques

 

Julien REBOUL

73 pages – 15€ TTC

Quatrième de couverture:

« L’air du temps décousu », expérimentations poétiques, est un regard décousu sous forme poétique de notre temps, et aussi des petites choses qui nous font du bien. Tout cela pourrait exister ou non depuis les pieds des Cévennes jusque dans l’universel.

L’auteur aurait pu être Eric Cantona dans ses rêves enfantins ou juge pour enfants dans sa maturité d’adolescent pour les aider et les protéger. Finalement à l’âge adulte, il œuvre comme bidouilleur du commun et de l’extra-ordinaire en qualité d’éducateur spécialisé. La rencontre avec l’écriture arrive au meilleur des moments sans qu’on puisse l’expliquer. Certains des écrits ont vocation à être partagés dans des lieux dédiés à la lecture ou l’interprétation avec ustensiles à l’appui.

« Rendre notre liberté au monde extérieur, c’est s’exposer à la servitude. La vraie liberté réside dans la pensée » citation très probablement empruntée à Marc Aurèle.

Avis après lecture:

L’auteur nous invite à des « expérimentations poétiques », et c’est bien le cas. En effet par des jeux de mots, par des confrontations de sens, par des néologismes nés du rapprochement, voire du détournement, de mots et d’expressions courantes, il nous fait partager ses expériences de jeunesse, professionnelles, amicales et sociales et ses points de vue politiques sur la façon dont notre société se pense et évolue dans ce « temps décousu ».

Sur un ton assez caustique, il utilise les codes de la poésie pour décrire, analyser, révéler le sens de situations, inattendues dans des poèmes, telles que l’hôpital, la campagne électorale, les étrangers, la drogue, les décisions politiques, mais n’oublie pas l’amour, les Cévennes cosmiques (ces veines, écrirait l’auteur) et …le poireau !

Cet ouvrage très original se prête bien et fait d’ailleurs l’objet de lectures publiques, décrites dans le poème « Apéros bavardes ».