P1010638 (2).JPG

LA FIN DES ROIS

             

David CAMHI

                 

244 pages – 20 € TTC

La fin des Rois

Quatrième de couverture:

 

Kevin Berti ne s’est jamais intéressé aux échecs, jusqu’au jour où un laboratoire de recherche scientifique lui propose une expérience, celle de jouer et de gagner des tournois en leur nom. Lors de son parcours échiquéen, il va croiser la route du jeune Johan Maroni dont le père, David Maroni est policier. Celui-ci va commencer à s’intéresser au parcours de Kevin, ce joueur sorti de nulle part, et dont les résultats en compétition ne cesseront jamais de l’étonner.

              Mais cette enquête va mettre en mouvement des intérêts qui vont bien au-delà d’une simple expérience. Il se pourrait même que l’existence du jeu d’échecs, tel que nous le connaissons actuellement, soit véritablement menacée.

             La fin des Rois introduit et explore l’environnement actuel autour des échecs. Il propose une réflexion sur l’avenir de ce jeu dans un monde globalisé et compétitif, où les performances des intelligences artificielles pourraient prendre peu à peu le dessus sur l’humanité des joueurs.             

David Camhi est né en 1972, et joue régulièrement aux échecs.

Avis après lecture:

 

Ce roman est une triple métaphore du monde :

Situé dans le milieu du jeu et des tournois d’échecs, il nous décrit des dépendances, voire addictions qui peuvent se développer dans l’exercice de nos activités de loisirs, intellectuels, sportifs, généralement compétitifs.

A un deuxième niveau il nous invite à une réflexion sur les effets du déploiement de nouvelles technologies, et en particulier ici, les nanotechnologies. Il questionne la capacité de ces innovations à se substituer à l’intelligence humaine, au risque de la disparition programmée de la prise de responsabilité individuelle de chacun d’entre nous dans chacune de nos activités.

Enfin il met en scène la mondialisation de l’ensemble des activités humaines et les enjeux de domination et de pouvoir financier et politique qui se jouent dans le plus modeste tournoi sportif de la planète terre.

La forme choisie est une intrigue policière qui tiendra certes en haleine les joueurs d’échecs, mais intéressera également les esprits curieux de ce jeu de société, comme reflet de notre société contemporaine.